Ras le bol des touristes!!!

Y’en a marre! Ras le bol des touristes et autres « randonneurs du dimanche » qui viennent marcher 3 jours pour le « pont » de l’Ascension! Non seulement, ils  narguent les pèlerins en nous doublant dans les montées interminables avec leurs petits sacs à dos de 2 kg à peine, mais en plus, ils nous piquent les lits dans les gîtes d’étape!!  En ce week-end prolongé, les pèlerins galèrent pour trouver un lit dans un gîte (je parle d’un truc pour dormir, un matelas sur le sol fait l’affaire, je ne parle même pas d’une chambre), tandis que les touristes arrivent en groupe, piquent les places, tout ça pour payer moins cher. Tout simplement SCANDALEUX!

Hier, j’ai passé 2 heures à appeler tous les points de chute possibles entre Espalion et Conques. Après plus de 22 km compliqués sous une chaleur arrivée en un claquement de doigt, j’avais espéré une fin de journée différente! Un gîte d’étape devrait imposer la crédenciale (sorte de « passeport du pèlerin ») à l’entrée des gîtes. J’ai envie de les insulter quand j’en vois un passer!!!!!!!!!

Et comme m’a dit le Père Michel de l’Abbaye de Ste-Foy à Conques, hier au téléphone, après m’avoir expliqué que le dortoir de l’Abbaye était déjà complet 4 soirs de suite (dortoir de près de 100 places) : « et surtout, excellente Ascension »… Ben voyons…

 

Fait marquant de la journée : hier, je suis passée à St-Côme-d’Olt, village-bijou sur les bords du Lot, idéal pour une semaine de vacances. À recommander et à retenir pour plus tard. Sur mon dessin, c’est le toit de la flèche de l’église qui se tord comme une flamme vers le ciel.

St-Côme-d'Olt

St-Côme-d’Olt